Accueil>...>Prochainement>Va, Toto !

Va, Toto !

De Pierre Creton, France, 1h34, 2017, avec Ghislaine Paul-Cavallier, Vincent Barré, Pierre Lavenu...

L’arrivée de Toto le marcassin chez Madeleine, le voyage de Vincent en Inde et ses démêlés avec les singes, ou les rêves de Joseph provoqués par la machine à pression continue. Trois histoires que va partager Pierre et qui convoquent d’une manière ou d’une autre notre rapport à l’animal, à cet autre prochain.

 

C’est une histoire simple, et c’est un film savant. D’où sa richesse, le plaisir qui ne s’épuise pas avec la première vision. L'HUMANITE

Rarement film aura à ce point montré qu'il n'est affaire que de tricoter quelques fils de réalité, dresser quelques ponts pour l'imagination, à partir d'un point qu'on pourrait simplement nommer le désir (de filmer). LES CAHIERS DU CINEMA

Son ampleur sous-jacente en fait ainsi une véritable Arche de Noé, tant par la diversité de ses protagonistes (un sanglier, des singes, des chats), que ce qu'il raconte des désirs ensevelis. CRITIKAT.COM

Va, Toto ! ne saurait conclure, mais nous associe à cette rêverie réciproque, comme pour nous rappeler le lien charnel et désirant qui nous unit à l’ensemble du vivant. Un vivant dont chacun de nous n’est jamais, en définitive, que l’une des nombreuses zones érogènes. LE MONDE

Le très beau film de Pierre Creton suit avec finesse une farandole de personnages passant d’une histoire à l’autre, dans un va-et-vient entre territoires réels et divagués. LIBERATION

(...) un sens indéniable de la composition poétique, ainsi qu'un hermétisme parfois décourageant. Mais reste assurément, une fois l'écran rendu à sa blancheur, la trace d'un geste unique de cinéma, radical et fragile à la fois. POSITIF

Le réalisateur filme au jour le jour ce qui l’environne, le touche, l’angoisse, transformant toutes ces notations en éclats poétiques. On est à la fois dans le journal intime et la chronique de village fantaisiste, dans le quotidien familier et l’onirisme. Certaines séquences tiennent du petit miracle. TELERAMA

V ATOTO1

Séances :

Mardi 19/12 : 18h15

Vendredi 22/12 : 18h15
Mardi 26/12 : 18h15