Accueil>...>Musique>Sarah McKenzie

Sarah McKenzie

We could be lovers

SAMEDI 05 NOVEMBRE À 20H30 / ESPACE MARCEL CARNÉ

TARIF A / DURÉE 1H15

La jeune australienne Sarah McKenzie s’est rapidement imposée comme l’une des pianistes-vocalistes les plus remarquables de sa génération. Elle se distingue par la pureté de sa voix et la variété de son jeu au piano, empreint de swing et de blues.

Entre compositions originales, standards et trésors cachés du jazz (de George Gershwin, Cole Porter et Duke Ellington notamment), Sarah McKenzie concilie un profond respect pour la tradition et un style indéniablement personnel. D’une ballade sensuelle à une bossa pétillante, elle maîtrise tout ce qu’elle touche avec une élégance sincère et profonde.

Sur scène, les musiciens qui l’accompagnent déploient un jeu brillant, parfaitement adapté à la richesse harmonique des arrangements de la pianiste. Sarah McKenzie, que l’on surnomme déjà la nouvelle Diana Krall, est à découvrir absolument.

e

LU DANS LA PRESSE :

Cette jeune australienne a tout pour plaire : un timbre de voix inédit (...), un jeu de piano virtuose, de surprenantes compositions originales aux allures de tubes assez craquants (...) et des musiciens très, très affûtés. Un régal. Rolling Stones

Sarah McKenzie étonne par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel digne des plus grandes vocalistes du genre. Fip Radio

Sarah McKenzie (...) propose avec pétulance, humour et séduction, des chansons d’amour sur le thème «We could be lovers». On est tout prêt à lui répondre favorablement. Télérama 

 

Avec :

Sarah McKenzie : voix, piano

Hugo Lippi : guitare

Greg Hutchinson : batterie

Pierre Boussaguet : contrebasse