Accueil>...>Théâtre>Nous n'irons pas ce soir au paradis

Nous n'irons pas ce soir au paradis

Serge Maggiani raconte L’Enfer de Dante

SAMEDI 07 JANVIER À 20H30 / ESPACE MARCEL CARNÉ

TARIF B / DURÉE 1H00

La Divine Comédie est une immense épopée hors du temps qui sonde et dévoile les mystères de l’être humain, ses tentations, ses remords, ses terreurs et ses rêves.

Serge Maggiani et sa complice, Valérie Dréville, ont passé des heures à recueillir les récits, anecdotes et événements cachés dans l’oeuvre et dans la vie de Dante. Très tôt celui-ci perdit l’amour de sa mère, puis l’amour de sa vie, Béatrice. "La vie du poète n’a été qu’un long chemin malheureux et sa langue raconte l’exil et la résistance", dit de lui Serge Maggiani.

De son foisonnant parcours de comédien, on peut retenir ses collaborations avec les metteurs en scène Antoine Vitez, Christian Schiaretti, Emmanuel Demarcy-Mota mais aussi Charles Tordjman (avec l’inoubliable spectacle Je poussais donc le temps avec l’épaule, accueilli il y a quelques années a l’Espace Marcel Carné).

"C’est toujours sa part d’enfance qu’un acteur joue sur la scène. Ma part d’enfance c’est l’Italie et Dante est la langue de l’Italie". Il faut l’entendre, en français et dans sa langue natale, s’adresser au spectateur comme Dante s’adresse a sa Béatrice, dans l’intimité de la confidence. Serge Maggiani nous fait partager l’amour et l’admiration qu’il porte à ce texte épique et lyrique.

e

LU DANS LA PRESSE :

Serge nous régale. Il nous régale de mots, il nous régale d’images. En homme de partage, il offre au spectateur sa propre approche de Dante et de la vie, comme un cadeau de bienvenue, et c’est magique. Merci, Monsieur. Marianne

Un beau moment de théâtre où la poésie devient conte lyrique, drolatique et gourmand. Les Echos

 

Textes : La Divine Comédie de Dante Alighieri, L’Enfer, Chants I et V

Commentaires : Serge Maggiani

Collaboration : Valérie Dréville