Accueil>...>Théâtre>Les affaires sont les affaires

Les affaires sont les affaires

Octave Mirbeau

SAMEDI 14 JANVIER À 20H30 / ESPACE MARCEL CARNÉ

TARIF A / DURÉE 2H00

Issu d’un milieu modeste, Isidore Lechat s’est bâti un empire industriel, commercial et médiatique à la hauteur de son ambition démesurée. À la tête d’une fortune colossale, cet homme d’affaires peut se vanter de soumettre tout le monde à sa loi. Comédie aux accents moliéresques, la pièce se transforme progressivement en tragédie, l’excessif Lechat ne sachant gérer les passions humaines aussi bien que les affaires...

Lors de sa création en 1903 à la Comédie-Française, la pièce connut un immense succès. Octave Mirbeau y dresse le portrait d’une sociéte qui vit l’avènement d’un système économique et financier nouveau : l’essor d’un capitalisme galopant et sauvage, qui caractérise plus que jamais le monde d’aujourd’hui.

Saisie par la résonance immédiate de ce portrait au vitriol d’une société obsédée par l’argent, Claudia Stavisky s’empare avec force de cette satire visionnaire qui nous cueille à vif. Elle éclaire les coups du sort dont sont victimes les personnages grâce à une direction d’acteurs finement maîtrisée. La mise en scène, épurée, mêle astucieusement le passé et le présent, contribuant à renforcer le caractère intemporel de la pièce.

e

François Marthouret a été nommé aux Molières 2016 en tant que meilleur

comédien dans un spectacle de théâtre public.

 

LU DANS LA PRESSE :

Isidore Lechat (...) c’est François Marthouret, le plus fin, le plus subtil des comédiens, qui endosse le rôle dans un contre-emploi surprenant. Et plutôt convaincant. (...) le spectacle offre un bon moment de joie mauvaise à partager entre amis. Savoureux, piquant et drôle. L'Express

La modernisation et l’épure de la mise en scène ne nuisent en rien à l’efficacité de la pièce, au contraire. L’élégance contrariée de François Marthouret rend Lechat plus chattemite. Donc plus dangereux. L'Obs

 

Mise en scène : Claudia Stavisky

Avec : Fabien Albanese, Éric Berger, Marie Bunel, Geoffrey Carey, Éric Caruso, François Marthouret, Stéphane Olivié-Bisson, Lola Riccaboni, Alexandre Zambeaux