Accueil>...>Musique>Le jour où j'ai rencontré Franz Liszt

Le jour où j'ai rencontré Franz Liszt

Pascal Amoyel

SAMEDI 11 MARS À 20H30 / LE LUDION - VILLEMOISSON-SUR-ORGE

TARIF B / DURÉE 1H15

On dit souvent que la vie de Franz Liszt est un roman. C’est sans doute bien en deçà de ce que fut son extraordinaire destinée. Virtuose adulé à travers toute l’Europe, inventeur du récital, séducteur aux mille conquêtes et fervent croyant, Liszt fut aussi le compositeur le plus visionnaire de son temps, aspect encore bien méconnu aujourd’hui.

Pascal Amoyel est un pianiste renommé, aux multiples récompenses (il a notamment remporté le prix "révélation soliste instrumental" aux Victoires de la musique classique). Elève du grand pianiste György Cziffra (qui fut lui-même l’élève de Liszt), Pascal Amoyel compte parmi les héritiers légitimes de celui qui révolutionna l’approche du piano.

En endossant le rôle du compositeur hongrois, c’est toute l’histoire de la musique que le soliste fait défiler sur scène. Il n’hésite pas à convoquer la musique de Bach, Mozart, Beethoven et Chopin pour mieux évoquer celle de Liszt. Le public voyage à leurs côtés dans un spectacle où théâtre, musique et magie ne font qu’un. Une fresque chorale d’une rare intensité !

e

LU DANS LA PRESSE :

Doté d’une polyvalence semblable à celle du maître (interprète, improvisateur, compositeur), il partage avec lui le don de transporter son auditoire par un hallucinant art de la scène. Le Monde

Un récit à la fois consistant, accessible et très personnel. Les extraits entraîneront efficacement le néophyte que la musique seule pourrait intimider jusqu’à cet état où il n’est plus qu’écoute. Et raviront les mélomanes plus avertis. La Croix

Magique de voir un comédien endosser le rôle d’un compositeur dont il sait jouer la moindre note par coeur. Magique, de voir un simple piano se transformer en théâtre miniature, d’où jailliront personnages, décors et couleurs au gré de l’imagination et de la fantaisie de son interprète. Le Figaro

 

Conception et interprétation : Pascal Amoyel