Accueil>...>Semaine de la Science>Semaine de la Science

Semaine de la Science 

Du lundi 23 au vendredi 27 janvier à 20h30 - Entrée libre

Animation des débats : Antoine Spire (Sylvestre Huet pour le débat du mercredi)

La Semaine de la Science s’annonce une nouvelle fois des plus passionnantes ; cinq débats en présence d’intervenants de renom seront animés par Antoine Spire (journaliste, écrivain) et Sylvestre Huet (journaliste scientifique, blogueur pour Le Monde).

Lundi 23 janvier : Carte blanche à Jean Claude Ameisen

Jean-Claude Ameisen, médecin et biologiste, vient de terminer son mandat à la tête du Comité Consultatif National d'éthique. Excellent conteur, il réussit chaque samedi sur France Inter, dans Sur les épaules de Darwin, à tisser ensemble les acquis de la science, les méditations des philosophes et les intuitions des écrivains et poètes pour constituer un matériau narratif singulier à la fois érudit et captivant. Il sait aussi bien montrer que nous sommes les cousins des papillons que rendre compte du suicide moléculaire (in La sculpture du vivant aux Editions du Seuil).

 

Mardi 24 janvier : Faut-il légaliser certaines drogues ?

Les raisons avancées par ceux qui le proposent sont l'échec des politiques actuelles, la défense des libertés et responsabilités individuelles et la réduction des crimes liés à la drogue. Près de trente pays ont mis en place la libéralisation d'une ou plusieurs drogues. Mais ceux qui veulent maintenir en France la législation actuelle insistent sur les conséquences délétères qu'entrainerait la légalisation en matière de santé publique. Le cannabis par exemple altérerait la mémoire et serait à l'origine de crises d'anxiété et de dépression chez de nombreux usagers, dont la dépendance à la drogue pourrait s'affirmer. Autant d'arguments prohibitionnistes contestés par les partisans de la dépénalisation.

Avec :

Renaud COLSON, Maître de conférences à l’université de Nantes, honorary lecturer à l’université de Cardiff.

Olivier DOUBRE, Journaliste.

Stéphane GATIGNON, Maire de Sevran.

Jacqueline ROUILLON, Ancienne maire de Saint-Ouen

 

Mercredi 25 janvier : Quelles perspectives ouvre la découverte des ondes gravitationnelles ?

Depuis un siècle, avec la proposition de la théorie de la relativité générale par Einstein, les physiciens et astrophysiciens savent qu’elle peut être vérifiée par une de ses prédictions. Selon cette théorie, lors des cataclysmes cosmiques, comme la fusion violente de deux trous noirs, des ondes gravitationnelles sont produites, la trame de l’Espace-temps en est secouée. S’éloignant du lieu du choc, une onde traverse l’espace et en modifie la structure. Mais la détection d'une telle perturbation, d'intensité infime, exigeait des technologies qui n’ont pu être réalisées que récemment. En 2016 deux passages d’ondes gravitationnelles, provoquées par la coalescence de deux trous noirs situés à plus d’un milliard d’années-lumière, ont été enfin détectés. Simultanément l’Agence spatiale européenne annonçait la réussite d’un test de satellite destiné à préparer un futur observatoire spatial des ondes gravitationnelles.

Avec :

Nabila AGHANIM, Directeur de recherche au CNRS, cosmologiste, membre de l'équipe scientifique du télescope spatial européen Planck de l'Agence spatiale européenne.

Marie-Anne BIZOUARD, Chercheur au CNRS au laboratoire de l'accélérateur linéaire à Orsay.

Edward PORTER, Chercheur au CNRS au laboratoire AstroParticule et Cosmologie.

 

Jeudi 26 janvier : Entretenir et réparer la mémoire ?

On entretient sa mémoire en pratiquant des activités intellectuelles, culturelles, physiques et de loisir,  autour desquelles se créent des relations sociales et des échanges. Les stimulations régulières sont essentielles mais certaines dégradations nécessitent une prise en charge médicale conséquente. Par-delà l'effet positif de certaines molécules (les modificateurs de la réponse biologique), peut-on envisager à terme des chirurgies neurologiques efficientes ?

Avec :

Bruno DUBOIS, Professeur de neurologie, chef du service des Maladies cognitives et comportementales, hôpital de la Pitié Salpetrière, Paris.

Francis EUSTACHE, Neuropsychologue, directeur de l’unité de recherche INSERM-EPHE à l’université de Caen Normandie.

Fabrice GZIL, Docteur en philosophie, responsable du soutien à la recherche et à l’innovation sociale à la Fondation Médéric Alzheimer.

Lilianne MANNING, Professeur de neuropsychologie à l’université de Strasbourg.

 

Vendredi 27 janvier : Pourquoi et comment lutter contre la déforestation ?

Les forêts couvrent près de 30 % des terres émergées et fixent environ 50 % du carbone de l'atmosphère. Mais les espaces forestiers se réduisent, en particulier dans les régions tropicales, sous la pression de l'agriculture souvent vivrière et des infrastructures  routières et industrielles. La déforestation contribue à 15 % des émissions de gaz à effet de serre annuelles, quand l'avion représente 2 % de ces émissions. La COP 21 a mis à l'ordre du jour de limiter la déforestation, avec quelles chances de succès ?

Avec :

Alain PAVÉ, Professeur émérite à l’université Claude Bernard Lyon 1, membre de l’académie des technologies et correspondant de l’Académie d’Agriculture de France.

Jean-Luc PEYRON, Directeur d’Ecofor, membre correspondant de l’Académie d’Agriculture de France.

Plinio SIST, Ecologue des forêts tropicales, directeur de l’unité de recherche Forêts et Sociétés du Cirad

 

Au cinéma

POÉTIQUE DU CERVEAU - de Nurith Aviv

Film en lien avec le débat " Entretenir et réparer la mémoire ? ".

 

LA FIÈVRE DE L'OR - d'Olivier Weber

Film en lien avec le débat " Pourquoi et comment lutter contre la déforestation ? ".