Camille

De Boris Lojkine, France/Afrique du Sud, 2019, 1h30, avec Nina Meurisse, Fiacre Bindala, Bruno Todeschini...

Avertissement : des scènes, des propos ou des images peuvent heurter la sensibilité des spectateurs

Jeune photojournaliste éprise d'idéal, Camille part en Centrafrique couvrir la guerre civile qui se prépare. Très vite, elle se passionne pour ce pays et sa jeunesse emportée par la tourmente. Désormais, son destin se jouera là-bas.

 

Une reconstitution efficace et tragique des combats en Centrafrique, en guise d’hommage à la jeune journaliste, Camille Lepage, et à un peuple fracturé, prêt à en découdre avec des communautés religieuses opposées. AVOIRALIRE.COM

Le réalisateur Boris Lojkine dresse le portrait sensible et nuancé de Camille Lepage. LA CROIX

Boris Lojkine évoque les éternels débats qui agitent les journalistes de guerre. Plus important, il met en scène l’effet de leur présence sur les protagonistes d’une histoire qui n’est pas celle des témoins. LE MONDE

Émouvant portrait d’une jeune femme ­solaire, partie en Afrique pour chercher ­l’humanité, Camille met en lumière l’histoire d’un pays toujours en proie à la guerre civile. Cinq ans après les faits, la mort de Camille Lepage n’est toujours pas élucidée. L'HUMANITE

Témoignage, biographique : le deuxième film de Boris Lojkine est tout cela. Pourtant, il va plus loin car il soulève un problème fondamental, celui de la distance que la photographe doit établir entre elle et son sujet. POSITIF

camilleimage

prochainement