Burning

De Lee Chang-Dong, Corée du Sud, 2018, 2h28, VO, avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo...

Prix Fipresci Cannes 2018

Lors d'une livraison, Jongsu, un jeune coursier, tombe par hasard sur Haemi, une jeune fille qui habitait auparavant son quartier. Elle lui demande de s’occuper de son chat pendant un voyage en Afrique. À son retour, Haemi lui présente Ben, un garçon mystérieux qu’elle a rencontré là-bas.
Un jour, Ben leur révèle un bien étrange passe-temps?

 

Pour son grand retour à Cannes, c’est dans un étonnant thriller poétique que nous plonge Lee Chang-dong. Au-delà de l’émotion qu’il suscite par la force de sa mise en scène inspirée, c’est avant tout vers un message nous poussant à reprendre notre vie en mains. AVOIRALIRE.COM

Avec cette adaptation d’une nouvelle de Murakami, le réalisateur coréen réussit une sorte de thriller poétique en mettant en scène la relation entre un jeune coursier qui aspire à être écrivain et son ancienne voisine, puis l’amitié teinté de rivalité qu’il va nouer avec un homme plus riche. TELERAMA

burning 1

prochainement